Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                   04 93 20 02 04 / 06 19 62 23 57

Les produits consommés crus en restauration

En période estivale, de nombreuses personnes préfèrent consommer des produits frais voire même des produits crus; pour palier à cette demande, les restaurants proposent de plus en plus de produits crus sur leur carte. Sensibles, ces produits doivent faire l’objet de précautions particulières par le restaurateur au moment de la sélection des matières premières, de leur préparation et de leur conservation. Tour d'horizon des précautions à prendre selon le type d'aliments proposés crus au restaurant.

123 RF subbotina produits crus

Les poissons crus

Le poisson cru peut-être consommé sous différentes formes : sushis, tartares, carpaccios… les ceviches et autres marinades sans cuisson entrent également dans cette catégorie.
Les poissons utilisés sont soit sauvages, soit issus d’élevage.
Des parasites tels qu’Anisakis peuvent être présents dans les poissons sauvages, ils provoquent de graves troubles digestifs s’ils sont ingérés. Ces parasites sont détruits par la cuisson ou par la congélation. Pour être consommé cru, le poisson sauvage doit donc subir un traitement antiparasitaire qui consiste à une congélation à cœur à -20°C pendant 24 heures ou une congélation à -35°C à cœur pendant 15 heures. Ce traitement n’est pas nécessaire pour les poissons issus d’élevage agrées, toutefois un contrôle visuel s’impose.
Les poissons crus doivent être conservés à +2°C au maximum ou sous glace. Les opérations de hachage ou de tranchage doivent être réalisées au dernier moment.
Si les préparations de poisson cru ne sont pas consommées, elles doivent être détruites à la fin de la journée.

 Les coquillages crus (vivants)

Les coquillages vivants doivent être conservés à l’air frais entre +5°C et +15°C.
Les coquillages doivent être vivants au moment de leur consommation, ils sont donc ouverts juste avant le service et ils ne peuvent pas être conservés au-delà. Pour vérifier qu’ils sont bien vivants, leur coquille doit être bien fermée, et ils doivent être réactifs aux stimuli.

 La viande crue

Les viandes crues sont principalement consommées sous forme de tartare ou de carpaccio. Des viandes fraîches doivent être utilisées et les opérations de tranchage ou de hachage sont réalisées au dernier moment.
Aucun assainissement par congélation ou par marinade n’est possible pour cette catégorie de denrée.

 Les fruits et légumes crus

Les fruits et légumes frais terreux destinés à être consommés crus doivent être décontaminés avant épluchage ou découpe. Cette décontamination est réalisée par un trempage dans une solution de chlore actif (30mL d’eau de Javel à 2.6% de chlore actif dans 50L d’eau) suivi d’un rinçage à l’eau claire. Une fois épluché le fruit ou le légume ne doit plus rentrer en contact avec l’épluchure, ou un autre fruit ou légume non épluché.

 Le lait cru

Le lait cru doit être conservé à +4°C pendant 72 heures maximum. Attention: son utilisation en restauration doit être restreinte et réservée à des préparations destinées à une cuisson.

 

NB: la consommation de produits d’origine animale crus est déconseillée aux personnes sensibles (femmes enceintes, personnes âgées, jeunes enfants et personnes immunodéprimées).

 

Bases règlementaires:

  • Règlement 853-2004,
  • Guide des Bonnes Pratiques d’Hygiène Restaurateur

Image: ©123 RF - subbotina

Sécurité Alimentaire