Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                   04 93 20 02 04 / 06 19 62 23 57

Les distributeurs d'eau potable

Les eaux embouteillées ont de moins en moins de succès. De plus, avec la loi anti-gaspillage EGalim et l’interdiction des bouteilles d’eau en plastique dans les entreprises, l’utilisation de fontaines à eau réfrigérante explose. En 2022, tous les établissements recevant du public devront mettre à disposition de leur clients et visiteurs des fontaines à eau.

Mais la mise à disposition d'une eau de boisson est soumise à des règles d'hygiène et de qualité. Faisons le point sur la réglementation sanitaire des distributeurs d'eau.

A noter: la réglementation concernant l’eau potable s’applique également à l’utilisation de fontaines à eau gazeuse, de machines à glaçons, ou de carafes filtrantes.

123 RF Dmitry Fokin Goutte eau

Définition de la potabilité de l’eau

L’eau destinée à la consommation humaine doit répondre à des critères de qualité :

  • Organoleptique ;
  • Physico-chimique ;
  • Être exempte d’agents pathogènes.

L' entretien des distributeurs d’eau

Le réseau d’eau

L’entretien du réseau entre le compteur et les points de distribution impute au responsable de l’établissement.
Ce dernier doit s’assurer de l’entretien et du bon fonctionnement des distributeurs d’eau, ainsi que la bonne conservation de l’eau et éviter toute contamination.

Tous les appareils et équipements greffés sur le réseau de distribution peuvent influencer la qualité de l’eau (adoucisseur, clapet anti-retour, réducteur de pression, filtre…). C’est pourquoi une maintenance et une surveillance de ces derniers est nécessaire.


Le matériel de distribution

L’entretien des distributeurs d’eau selon les recommandations du fabricant vise à les maintenir en parfait état de propreté et à garantir la qualité bactériologique, chimique et organoleptique des eaux distribuées.
La réglementation en vigueur impose aux propriétaires des visites périodiques de vérification et de contrôle afin d'éviter l'introduction ou l'accumulation de micro-organismes ou de substances susceptibles de provoquer des maladies.

Seules des personnes formées à l’hygiène, au nettoyage et à l’entretien des fontaines à eau peuvent réaliser cette opération avec des produits homologués.

Vérifications

Des analyses de l’eau distribuée doivent être réalisées régulièrement pour :

  • Évaluer l’état des installations avant la première utilisation ou après une longue période de non utilisation ;
  • Valider les actions d’entretien ;
  • Contrôler la qualité de l’eau.

Un carnet sanitaire doit être tenu pour consigner les interventions sur les installations de traitement et de distribution, les résultats analytiques, les anomalies éventuelles, les mesures correctives…

Le nombre de distributeurs d’eau utilisés doit être pertinent et proportionné afin d’éviter la stagnation de l’eau par manque d’utilisation, avec comme conséquence une dégradation de la qualité de l’eau délivrée.

 

Référentiel :

  • Code de la santé publique, Article L1321-1

Image: ©123RF - Dmitry Fokin

Dernières actualités

Sécurité Alimentaire